Domitien

En latin, Titius Flavius Domitianus, est un empereur romain de 81 à 96 après J-C.

Domitien est née le 24 octobre 51 (an 804 de rome). Il est le fils cadet de Vespasien et de Domitille, le frère et successeur de Titus.Domitien possède de nombreuses qualités mais aussi quelques défauts tenaces: il est orgueilleux, méfiant, jaloux et cruel. A la fin de sa vie, il fait plaquer les parois de son palais de miroirs lui permettant de voir tout ce qui se passe autour et derrière lui pour parer à un éventuel attentat. Il était grand et avait un visage modeste et rougissant, de grands yeux mais une vue faible. De plus, il était beau et bien proportionné, surtout pendant sa jeunesse, mais plus tard il eut une chute de cheveux, ce qui le fait appeler le "Néron chauve" (Calvus Nero).  Il était devenu obèse et maigre de ses jambes, par une maladie.

Domitien, au Musée du Louvre

 

 

Sa carrière politique commence à 21ans quand, présent à Rome avec son oncle Flavius Sabinus, il se réfugie dans le Capitole pourchassé par les partisans de Vitellius. Il échappe miraculeusement à la mort tandis que son oncle et les partisans des Flaviens meurent dans l'incendie du bâtiment. Domitien reçoit le titre de César en décembre 69, donc d'héritier de l'Empire, en même temps que son frère Titus. Il est proclamé Princeps Iuventutis (Prince de la Jeunesse). En 70, il représente Vespasien, qui n'est pas encore revenu d'Orient, auprès du Sénat et prend goût au pouvoir. Cependant il est rapidement marginalisé par son père. Alors que Vespasien mise tout sur Titus en lui donnant la meilleure éducation possible, il ne donne à Domitien qu'une formation très sommaire. On ne lui fait donc faire aucun apprentissage ni de l'administration, ni de l'armée. C'est « sur le tas » qu'il apprend son métier d'empereur. Domitien intrigue de nouveau et se voit encore écarté du pouvoir. Mais Titus meurt assez rapidement, probablement de maladie et non empoisonné par Domitien comme ses adversaires vont l'affirmer.

 

Il est reconnu empereur en 81 à la mort de son frère. Sa capacité à régner est indiscutable, les treize premières années de son règne Domitien, "Néron chauve" se montre libéral et juste, il est loué pour son sens de la justice, de la religion. Il se lance dans une politique de conquêtes et fait de nombreuses campagnes en Bretagne et en Germanie. Il reforme l'administration romaine et relève Rome des ruines dues aux incendies de 64 et 80. Il développe aussi l'agriculture italienne, il protégea la culture du blé, il active différentes constructions (Forum de Vespasien, arc de Titus), il organise des jeux . Il encouragea les lettres, créa des bibliothèques, institua un concours quinquennal de poésie, d'éloquence et de musique. Populaire en Italie, il rencontre cependant à Rome une opposition sans merci. A cause de son naturel inquiet, sa tendance à voir des complots partout, sa violence, son orgueil ( il veut qu'on le surnomme dominus au lieu de princeps civium, il se met à dos les sénateurs qui lui reprochent son opposition à l'aristocratie, ses faveurs à l'armée et aux chevaliers, et bientôt sa cruauté et sa façon autoritaire de régner. En effet, sous la menace de cette opposition, Domitien devient impitoyable (exécutions, condamnations à l'exil, persécution). De plus en plus soupçonneux, il s'attaque même à ses proches. Un complot est alors organisé contre lui, notamment par les préfets et sa femme Domitia. Domitien est poignardé le 18 septembre 96. Le Sénat se vengera de Domitien après sa mort en proclamant la domitia memoriae (malédiction sur sa mémoire). Ainsi, officiellement, le nom de Domitien fut effacé de l'histoire. Ses statues furent détruites et on considéra les temples qu'ils avaient fait construire comme inaugurés par ses successeurs.

 

 

 

 

Ce site a été réalisé par les éleves du collége Guillaume Appolinaire. Nous vous souhaitons un agréable moment sur le Club-Latin.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site