Narcisse ou l'amour de soi.

 

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

Fils du fleuve divin Céphise, Narcisse fut amené encore enfant devant le devin aveugle Tirésias. Sa mère, la belle naïade Liriopé, lui demanda si son fils atteindrait un grand âge. Le prophète répondit qu'il y parviendrait seulement s'il ne se regardait pas. Une condition bien difficile à respecter pour un petit garçon beau et impétueux.

 

La splendeur de Narcisse en fait un séducteur malgré lui.

Au fil des ans, la beauté de Narcisse devient si parfaite et éclatante que toute les jeunes filles de son entourage rêvent d 'être aimées de lui. Solitaire, Narcisse ne supporte plus que la présence de ses virils compagnons de chasse et préfèrent fuir les avances de ces demoiselles , dont il ne comprend pas la fougue amoureuse.

 

Narcisse a presque 16 ans le jour où, parti chasser, il est aperçu par la nymphe Echo, Celle-ci est à son tour frappée par la beauté du jeune homme. Elle le suit discrètement mais demeure incapable de parler la première. En effet, depuis que, par sa voix sonore et son bavardage incessant elle a empêché la déesse Héra de surprendre son époux Zeus en flagrant délit d'infidélité, Elle est condamnée à ne répéter que les dernières syllabes des mots qu'on lui adresse.

 

Écho se meurt d 'amour pour le bel indifférent.

Narcisse, qui s'est éloigné de ses compagnons appelle alentour pour savoir s'il s'y trouve quelqu'un. La nymphe lui répond alors: « … si … quelqu'un ». Le jeune homme crie à celui qu'il croit lui répondre « viens ici! ». La voix ne fait que lui répercuter le même ordre : les deux beaux jeunes gens ne peuvent se comprendre et Écho se sent dédaignée.

 

Désespérée, la jeune fille se terre dans un fourré folle de chagrin. Elle dépérit, la vie la quitte. Alors que sa voix reste intacte, son corps se fige, devient de pierre et ses os se mêlent à la terre. Avant de se fondre entièrement dans les roches, elle invoque le nom terrible de Némésis, la Vengeance et lui demande de punir l'indifférent par un amour qui ne puisse atteindre son objet.

 

Le séduisant Narcisse s'éprend follement de lui-même.

Voici que Narcisse s 'arrête près d'une source de la forêt pour s'abreuver. Il voit le reflet de son beau visage flotter sur l'onde. La déesse Némésis, exauçant la prière d'Écho, inspire au jeune homme la fascination de sa propre image. Il se tient là pétrifié, en extase devant la perfection de ses traits, au point de ne pas se reconnaître et d'appeler en vain ce visage qui ne peut recevoir ses baisers.

 

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

Fils du fleuve divin Céphise, Narcisse fut amené encore enfant devant le devin aveugle Tirésias. Sa mère, la belle naïade Liriopé, lui demanda si son fils atteindrait un grand âge. Le prophète répondit qu'il y parviendrait seulement s'il ne se regardait pas. Une condition bien difficile à respecter pour un petit garçon beau et impétueux.

 

La splendeur de Narcisse en fait un séducteur malgré lui.

Au fil des ans, la beauté de Narcisse devient si parfaite et éclatante que toute les jeunes filles de son entourage rêvent d 'être aimées de lui. Solitaire, Narcisse ne supporte plus que la présence de ses virils compagnons de chasse et préfèrent fuir les avances de ces demoiselles , dont il ne comprend pas la fougue amoureuse.

 

Narcisse a presque 16 ans le jour où, parti chasser, il est aperçu par la nymphe Echo, Celle-ci est à son tour frappée par la beauté du jeune homme. Elle le suit discrètement mais demeure incapable de parler la première. En effet, depuis que, par sa voix sonore et son bavardage incessant elle a empêché la déesse Héra de surprendre son époux Zeus en flagrant délit d'infidélité, Elle est condamnée à ne répéter que les dernières syllabes des mots qu'on lui adresse.

 

Écho se meurt d 'amour pour le bel indifférent.

Narcisse, qui s'est éloigné de ses compagnons appelle alentour pour savoir s'il s'y trouve quelqu'un. La nymphe lui répond alors: « … si … quelqu'un ». Le jeune homme crie à celui qu'il croit lui répondre « viens ici! ». La voix ne fait que lui répercuter le même ordre : les deux beaux jeunes gens ne peuvent se comprendre et Écho se sent dédaignée.

 

Désespérée, la jeune fille se terre dans un fourré folle de chagrin. Elle dépérit, la vie la quitte. Alors que sa voix reste intacte, son corps se fige, devient de pierre et ses os se mêlent à la terre. Avant de se fondre entièrement dans les roches, elle invoque le nom terrible de Némésis, la Vengeance et lui demande de punir l'indifférent par un amour qui ne puisse atteindre son objet.

 

Le séduisant Narcisse s'éprend follement de lui-même.

Voici que Narcisse s 'arrête près d'une source de la forêt pour s'abreuver. Il voit le reflet de son beau visage flotter sur l'onde. La déesse Némésis, exauçant la prière d'Écho, inspire au jeune homme la fascination de sa propre image. Il se tient là pétrifié, en extase devant la perfection de ses traits, au point de ne pas se reconnaître et d'appeler en vain ce visage qui ne peut recevoir ses baisers.

Ce site a été réalisé par les éleves du collége Guillaume Appolinaire. Nous vous souhaitons un agréable moment sur le Club-Latin.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site